5d382faf c299 480e a300 d3412ba74a64

L’impact des conditions météo sur la vigne

Nos vignes sont notre matière première et nous devons en prendre soin. Mais tout ne peut pas être contrôlé par l’homme. En effet, le climat et les conditions météorologiques ont un énorme impact sur le développement de la vigne et donc sur les futures récoltes. Nous nous intéresserons ici aux vignes cognaçaises.

Le climat idéal pour la vigne cognaçaise

La vigne a besoin d’un climat favorable pour se développer et produire des raisins à la maturité parfaite.

Le premier critère à prendre en compte est la pluviométrie. Oui, la vigne a besoin de pluie ! La quantité d’eau idéale se situe entre 400 et 600mm par an. Cela est très important pour la floraison mais également pour permettre une bonne concentration des baies en sucre.

Ensuite, la température est aussi un élément clé. La vigne n’aime pas les conditions extrêmes. Les cépages que nous utilisons pour nos cognacs et pineaux sont adaptés à un climat plutôt tempéré, ni trop froid, ni trop chaud.

Enfin, nous nous devons de prendre en compte l’ensoleillement. Les cépages utilisés pour le cognac n’ont pas besoin d’un ensoleillement trop important. Plus il y a de soleil, plus les vins seront sucrés. Or, nous recherchons plutôt des vins acides et justement pas trop sucrés.

Toutes ces conditions réunies permettent donc un développement optimal de la vigne. Cependant, il y a souvent des aléas climatiques auxquels le vignoble doit faire face

La vigne et les aléas climatiques

Le climat fait souvent des siennes, et le vignoble en paie les conséquences. Il faut donc être très vigilant et prendre soin de ses vignes pour optimiser les futures récoltes. Mais quelles sont les menaces météorologiques auxquelles la vigne cognaçaise doit faire face ?

La vigne et le réchauffement climatique

Aucun coin du monde n’est épargné, le réchauffement climatique est bel et bien là. En été, cela peut conduire à des températures avoisinant les 40 degrés et cela ne plaît pas à la vigne. Nous pouvons ainsi retrouver des raisins “grillés” par le soleil et la chaleur. Cela arrive en général lorsqu’il fait très chaud d’un coup.

La vigne et le gel

Le gel est également un événement climatique qui peut très fortement impacter les rendements. Ce n’est pas le gel durant l’hiver qui est le plus dangereux, car la vigne est en dormance. Le plus dangereux est l’apparition de gelées au printemps !

Au mois d’avril/mai, il n’est pas rare que cela arrive, mais les conséquences peuvent être désastreuses. Etant donné que la vigne a déjà commencé son développement, cela peut la détruire et l’empêcher de se développer à nouveau.

La vigne et les intempéries

Enfin, les intempéries et plus précisément la grêle est un phénomène que tout vigneron ne veut pas connaître. Mais les épisodes de grêle se manifestent parfois et cela peut détruire un vignoble entier. Sur ce coup-là, il faut compter sur la chance !

L’ensemble de notre vignoble est situé en Grande Champagne. Pour en savoir plus sur ce fabuleux cru, consultez notre article dédié !

0
    0
    Votre panier
    Empty CartVotre panier est videRevenir à la boutique
      Calculate Shipping
      Apply Coupon