quelles différences entre le cognac et le brandy ? 1

Les différences entre le cognac et le brandy

Le cognac et le brandy sont deux eaux-de-vie de vin connues dans le monde entier. Cependant, il ne s’agit pas exactement de la même boisson. Il est parfois difficile de bien caractériser le brandy et de définir son origine. On vous explique tout !

Qu’est ce que le brandy ?

Le brandy est un terme anglais qui désigne une eau-de-vie de vin. Il vient du terme néerlandais “brandewijn” qui signifie “vin brûlé”. En effet, le brandy est obtenue par distillation de vin, provenant de cépages rouges ou blancs. Si l’on se réfère à la loi européenne, est considéré comme brandy ” toute boisson spiritueuse produite à partir d’eau-de-vie de vin – issue de la fermentation de raisin – qui titre à 36% de volume et vieillit pendant 6 mois au minimum si la capacité du fût de chêne est inférieure à 1 000 litres”.

L’origine du brandy

Il faut remonter au 17ème siècle pour retrouver l’origine du terme brandy. Alors que les hollandais font le commerce de vins, ils remarquèrent des problèmes de conservation de ces derniers pendant le transport. Ils se mirent donc à distiller les vins pour résoudre ce problème. C’est la naissance du fameux vin brûlé.

Au 19ème siècle, après la crise du phylloxera (le puceron qui a ravagé une grosse partie du vignoble dans les années 1870), le brandy prend un autre tournant. En 1909, on voit apparaître des appellations afin de définir des zones géographiques précises pour la production du vin brûlé. Plus tard, les rendements se sont mis à chuter et les producteurs français de brandy ont dû s’approvisionner en eaux-de-vie à l’étranger. Le terme brandy a donc pendant un temps désigné les eaux-de-vie de vins étrangers, avant de regagner sa définition originale en 1989.

Le brandy est aujourd’hui protégé par l’indication géographique Brandy Français.

La fabrication du brandy

Pour la distillation du brandy, il n’y a pas de réglementation particulière à suivre (contrairement au cognac). La distillation peut s’effectuer en alambic à repasse ou bien en alambic à colonne, avec donc une seule ou une double distillation.

Après la distillation, les eaux-de-vie doivent être vieillies minimum 12 mois en fûts de chêne d’au moins 1 000 litres ou bien 6 mois en fûts inférieurs à 1 000 litres.

Le brandy doit titrer à minima 36% volume.

Les spécificités du cognac par rapport au brandy

Le cognac est en fait un type de brandy. Il est réglementé de manière beaucoup plus forte et doit répondre à un certain nombre d’exigences qui font également la qualité de ce produit.

La zone d’appellation du cognac

Le cognac est une sorte de brandy fabriqué dans une zone très délimitée. Il s’agit des différents crus du cognac. Nous retrouvons la Grande Champagne, la Petite Champagne, les Borderies, les Fins Bois, les Bons Bois et les Bois Ordinaires. L’ensemble de ces crus correspond à une zone d’environ 32 000 hectares qui s’étend du Sud de la Charente jusqu’aux Deux Sèvres. En dehors de cette zone, le produit ne peut plus s’appeler cognac, et s’appelle donc brandy.

Les cépages du cognac

Contrairement au brandy qui peut être fabriqué à partir de cépages rouges ou blancs, le cognac doit être élaboré à partir de cépages blancs uniquement. Les cépages utilisés sont l’Ugni-blanc (à 98%) et la Folle Blanche. Il s’agit de raisins qui produisent des vins dont l’acidité est idéale pour la distillation puisqu’elle permet de révéler tout le potentiel aromatique des eaux-de-vie.

La distillation et le vieillissement du cognac

Pour distiller les vins qui vont devenir des cognacs, il y a des règles précises à respecter. En effet, il doit obligatoirement s’agir d’une double distillation, et ce dans un alambic charentais à repasse. Cette double distillation permet de concentrer davantage les arômes et d’obtenir des eaux-de-vie très fines et délicates.

Pour ce qui est du vieillissement, le cognac doit vieillir minimum 2 ans en fût de chêne, alors que pour le brandy il s’agissait de 6 mois minimum. Les eaux-de-vie de cognac de minimum 2 ans sont ensuite assemblées afin de créer le produit final.

Le cognac doit titrer à minimum 40 degrés d’alcool, sinon quoi nous ne pouvons plus l’appeler cognac.

Ainsi, ces deux spiritueux, bien que très proches, ont des caractéristiques bien distinctes et sont deux produits à part entière.

Vous souhaitez découvrir nos cognac 100% Grande Champagne ? Rendez-vous dans notre boutique en ligne.

0
    0
    Votre panier
    Empty CartVotre panier est videRevenir à la boutique
      Calculate Shipping
      Apply Coupon