^
[

Le secret des cépages du cognac : les porte-greffes

Depuis la crise phylloxérique, les cépages sont greffés sur des porte-greffes résistants au Phylloxera dans le sol.
Nos cépages (greffons) sont alors greffés à nos porte-greffes puis plantés dans nos parcelles.

La crise du Phylloxera

Dès la fin du 19ème siècle, le vignoble de Cognac est touché par la crise du phylloxéra : un insecte ravageur détruisant toutes les vignes françaises. Grâce aux recherches de Pierre Viala, des portes-greffes américains qui résistent à l’insecte peuvent être greffés sur les cépages Charentais afin de pouvoir renouveler les plantations.

Fragilisés par le greffage, les cépages traditionnels seront rapidement supplantés par l’Ugni-Blanc. Alors qu’il avait connu un essor exceptionnel durant le 19ème siècle, le vignoble charentais ne retrouvera jamais ses 285 000 ha. Malgré l’effondrement de la production, le Cognac continue à être commercialisé grâce à son stock conséquent.

Le choix des Porte-greffes pour la région de Cognac

Les contraintes du choix du porte-greffe pour la région de Cognac sont principalement :

  • L’adaptation au type de sol : la teneur en calcaire du sol de grande champagne détermine notre choix car ceux-ci sont chlorosants.
  • La situation pédologique (formation et évolution des sols) de la parcelle.
  • L’objectif de rendement détermine également le choix car une production de Pineau des Charentes est inférieure à celle du Cognac.

Le rôle du porte-greffe

Le porte-greffe créé un lien entre le sol et sous-sol de nos parcelles et notre cépage. Pour nos parcelles, nous avons choisi le Ruggeri 140, porte-greffe parmi les plus résistants à la chlorose, très vigoureux et très résistant à la sécheresse. C’est un porte-greffe de choix pour les coteaux calcaires secs et superficiels. Comme nous l’avons vu précédemment, le sol de Grande-Champagne est principalement argilo-calcaire. Il craint cependant l’humidité et les gelées précoces du fait de son long cycle végétatif. Sa mauvaise affinité avec l’Ugni blanc peut être gênante (développement de « bourrolles » au point de greffe).
Les greffons sont entourés d’une paraffine rouge dont l’intérêt est de les protéger de la déshydratation lors de la reprise de la greffe.

Le travail des pépiniéristes de Charente

L’étymologie de pépinière vient du terme pépin. En Charente, de nombreux pépiniéristes existent. Le travail de pépinière reste un travail très minutieux et technique.

Découvrez nos autres articles

C'est bientôt la fête des pères ! Offrez lui le Cognac ou le Pineau de ses rêves
This is default text for notification bar

Votre panier

Cart is empty

0