Les cépages rouges sélectionnés par Guillon-Painturaud

 

Les cépages sont les différentes variétés de la vigne.

Bouturage, greffe ou marcottage

Mais contrairement aux autres plantes, les cépages ne se reproduisent pas à l’identique par le semis (reproduction naturelle) mais seulement par bouturage, greffe ou marcottage.

L’ampélographie

L’ampélographie, du grec ampelos (vigne) et graphein (écrire) permet d’identifier chaque cépage en étudiant les feuilles, les grappes, les rameaux et les inflorescences.

 

 Le Cabernet Franc

Ce cépage a été l’un des premiers à être produit dans la région bordelaise, aux alentours du 1er siècle après JC.

Caractéristiques

Il peut être très productif s’il dispose de l’eau dont il a besoin, et donnera alors un moût très parfumé et d’une grande qualité.

Il est souvent comparé à son cousin, le cabernet-sauvignon, mais il est cependant moins coloré et moins chargé en tannins, ce qui va permettre un vieillissement plus rapide.

Il est donc plus adapté pour produire notre Pineau des Charentes rosé qui peut atteindre jusqu’à 25 ans de vieillissement.

Arômes

Arômes de framboise, violette, cassis, coing, cacao, tabac…

 

Le Merlot Noir

Ce cépage est également issu de la région bordelaise, et provient d’un croisement entre le Cabernet Franc et un cépage charentais, la magdeleine noire.

Caractéristiques

Il est également assez gourmand en eau et apprécie donc particulièrement les terres argilo-calcaires de Grande-Champagne.

C’est un cépage sensible aux gelées et à la sécheresse, qu’il faut donc cultiver avec attention, mais qui peut être également très productif.

Son mélange avec le moût de Cabernet Franc assure à notre Pineau des Charentes rosé une finesse et un moelleux incomparables.

Arômes

Arômes de cerise, fraise, mûre, pruneau, réglisse, cuir, épices…

 

Ces deux cépages ont été choisis par Guillon-Painturaud pour leur qualité et leur richesse aromatique, afin de donner au Pineau des Charentes rosé son goût si parfumé.

Mon Panier