^
[

Les 3 différences entre Cognac et Armagnac

Il peut s’avérer difficile de percevoir la différence entre Cognac et Armagnac, qui sont tous deux des spiritueux du sud ouest de la France.
Il existe cependant quelques différences, qui vous permettront de les appréhender plus facilement.

1. Cognac et Armagnac : Les zones d’appellation

La zone d’appellation du Cognac est située au nord de Bordeaux, elle est divisée en 6 crus (Grande Champagne, Petit Champagne, Borderies, Fins Bois, Bons Bois et Bois Ordinaires).
Elle englobe toute la Charente Maritime et une grande partie de la Charente avec une enclave dans les départements des Deux Sèvres et de la Dordogne.
Le cru le plus prisé étant le terroir de la Grande Champagne. Il permet de faire vieillir les eaux-de-vie qui s’y trouvent, pendant de très longues années. Plus elles vieillissent plus leur qualité se révèlent.
Les sols sont argilo-calcaires et permettent d’obtenir des arômes et des temps de vieillissement très complexes.

La zone d’appellation de l’Armagnac est située au sud de bordeaux et comporte 3 crus (le Bas Armagnac, l’Armagnac-Ténarèze et le Haut-Armagnac) qui sont présents sur 3 départements : Une très grande partie du Gers, une partie du lot et Garonne et des Landes.
Ici, c’est le cru de l’Armagnac-Ténazère qui est le plus prisé. Comme le cru de la Grande Champagne, ses eaux-de-vie peuvent se conserver pendant longtemps.
Éloignés de plusieurs centaines de kilomètres de la zone d’appellation du Cognac, les sols n’auront pas les mêmes caractéristiques que ceux pour le Cognac, puisqu’ils sont plutôt argilo-siliceux.

2. Cognac et Armagnac : Des cépages différents

Cognac et Armagnac ont des similitudes au niveau des cépage, mais la répartition est différente. Généralement, lors du processus de fabrication du Cognac, l’Ugni-Blanc représente le cépage le plus utilisé parmi tous les cépages autorisés.
Très résistant aux maladies et au froid, il est préféré par les producteurs à 98%. D’autres cépages figurent dans l’appellation Cognac :

  • Colombard
  • Folle blanche
  • Montils
  • Sémillon
  • Folignan

Pour l’Armagnac, L’Ugni-Blanc représente aussi le principal cépage mais à hauteur de 55% cette fois-ci.
Le deuxième cépage le plus utilisé pour l’Armagnac est le Baco 22A, qui n’existe pas dans la liste des cépages autorisé pour le Cognac. En effet il s’agit d’un cépage hybride, issu de la folle blanche et du noah américain.
On y trouve également :

  • Colombard
  • Folle Blanche

3. Cognac et Armagnac : La distillation

Le Cognac et Armagnac sont obtenus par des procédés de distillation différents.

La distillation Charentaise est une distillation dite “de repasse“. Cela signifie que le vin est distillé deux fois.
D’abord, il est stocké dans la cucurbite. Une fois le vin porté à ébullition, les vapeurs qui se créent, commencent leur ascension dans le chapiteau, puis le col de cygne et finissent leur course dans le réfrigérant.

Le serpentin en cuivre, situé à l’intérieur, est entouré d’un circuit d’eau froide, qui va permettre de condenser les vapeurs. Le premier distillat est appelé “Brouillis” et titre environ 30 degrés.
La seconde et dernière distillation appelée “Bonne chauffe”, l’eau-de-vie blanche extraite titre quant à elle, environ 70 degrés, son maximum sera de 72,4% vol.

La distillation Armagnacaise se fait selon un principe différent : Le vin alimente en permanence l’alambic par le bas du réfrigérant. C’est une distillation en continu à colonne.

C’est grâce à lui que les vapeurs d’alcool contenues dans le serpentin se refroidissent.
Il est conduit vers la colonne où il descend de plateau en plateau jusqu’à la chaudière.
Sous l’effet de la forte chaleur produite par le foyer, des vapeurs de vin remontent à contre courant et ” barbotent ” dans le vin au niveau de chaque plateau.
Elles s’enrichissent de l’alcool et de la majorité des substances aromatiques du vin et sont condensées puis refroidies dans le serpentin.

A la sortie de l’alambic, l’eau-de-vie est incolore, son degré alcoolique peut varier de 52% à 72% (mais il est traditionnellement compris entre 52% et 60%).

Conclusion

L’armagnac est considérée comme l’une des plus vieilles eaux-de-vie. Il existerait depuis le début du 15ème siècle.
Cet alcool est consommé en grande partie par les français, il est alors peu exporté.
A l’inverse, le Cognac est un produit qui est exporté à 98%. En 2020, on vend dans le monde 5.000.000 de bouteilles d’Armagnac, contre plus de 200.000.000 de bouteilles de Cognac.

Maintenant à vous de découvrir ces deux spiritueux pour mieux connaître vos goûts et affiner votre palais.
Vous verrez par la même occasion que la forme du verre, dans lequel vous dégusterez Cognac et Armagnac, a son importance.
Mais nous verrons cela dans notre prochain article!

 

Découvrez nos autres articles

Balade dans les vignes

A la recherche d'une activité nature en Charente ?Nous sommes heureux de vous proposer d'explorer nos vignes et leur environnement à travers une balade ludique et remplie d’énigmes! Une balade dans...

read more
Venez nous rencontrer! Au menu : Visites guidées ou
This is default text for notification bar

Votre panier

Cart is empty

0